LE PROTOTYPE STARSHIP DE SPACEX CONÇU POUR ALLER SUR MARS EXPLOSE À L’ATTERRISSAGE

LE PROTOTYPE STARSHIP DE SPACEX CONÇU POUR ALLER SUR MARS EXPLOSE À L’ATTERRISSAGE

Le prototype du vaisseau spatial de SpaceX a explosé alors qu’il tentait d’atterrir mercredi à l’extrême sud du Texas près de la frontière du Mexique.

Le prototype de la future fusée géante Starship de la société SpaceX a explosé lors de son atterrissage. Ce vaisseau réutilisable conçu pour pour aller sur Mars s’était envolé mercredi à 12,5 kilomètres d’altitude lors d’un vol d’essai. SpaceX n’a pas précisé si la fusée a atteint l’altitude programmée.

SpaceX réalise ses tests dans une zone quasi-déserte à Boca Chica à l’extrême sud du Texas près de la frontière du Mexique. Cette zone désertique a été sélectionné pour qu’un accident ou une explosion ne cause ni dommage, ni victimes.

Dès l’accident, Elon Musk s’est fendu d’un tweet dans lequel il explique que « la pression du réservoir de carburant de la fusée était faible » pendant la descente », entraînant une vitesse de toucher des roues élevée. Il félicite les équipes de SpaceX et finit son message par un « Hell Yeah » très texan. Le dirigeant a justement annoncé qu’il quitte la Californie pour s’installer au Texas.

Starship était un prototype de 16 étages baptisé SN8 (Starship serial number 8) développé pour transporter des humains et 100 tonnes de fret lors de futures missions spatiales. SpaceX veut en faire son vaisseau spatial de choix, réutilisable, pour des missions sur la Lune et sur Mars.

La fusée SN8 (Starship serial number 8) avant le décollage © SpaceX

La fusée suivante est presque achevée

Ce test avait pour but de tester le comportement aérodynamique de cet engin propulsé par trois moteurs, et notamment son retour sur Terre et son atterrissage, à la verticale.

« Avec de tels tests, on ne mesure pas le succès par le nombre d’objectifs spécifiques remplis mais plutôt par ce qu’on apprend », avait indiqué SpaceX avant le lancement en ajoutant prudemment qu’une explosion ou un crash sont toujours un risque mais qu’ils font partie de l’aventure industrielle. D’ailleurs, la construction du neuvième prototype, le SN9, est presque achevée.

A terme, la fusée sera composée du vaisseau habité et d’un premier étage appelé Super Heavy équipé de 37 moteurs au lieu de 9. Il mesure 120 mètres de hauteur et pourra emporter 100 tonnes en orbite autour de la Terre.

Elon Musk imagine lancer un jour plusieurs de ces vaisseaux vers Mars. Mais dans un premier temps, la fusée devrait effecuer des voyages sur la Lune, où la Nasa veut créer une base durable en 2024.

Starship est aussi le vaisseau avec lequel le milliardaire japonais Yusaku Maezawa doit faire le tour de la Lune en 2023, un voyage au prix confidentiel.

Par Pascal Samama avec agences – bfmtv.com

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !