États-Unis : La ténacité de Trump retarde la transition de Biden

États-Unis : La ténacité de Trump retarde la transition de Biden

Dans sa première apparition publique officielle depuis l’élection présidentielle, Donald Trump a passé 10 minutes à honorer les vétérans américains de la première guerre mondiale au cimetière d’Arlington. Mais surtout il continue de contester le verdict des urnes, 8 jours après le scrutin, sur twitter. Pour l’instant le comptage des voix ou le recomptage continue dans plusieurs Etats. Des procédures judiciaires sont en cours et Donald Trump n’a pas donné l’ordre de lancer la transition à l’administration des services généraux. L’équipe de Biden est donc privé d’accès aux dossiers de financement et même de bureaux à Washington.

Mais le président élu Joe Biden se montre confiant, évoquant simplement une source d’embarras. C’est en Pennsylvanie qu’il a commémoré le 11 novembre avant de nommer son futur chef de cabinet Ron Klain, un démocrate chevronné et quelques 500 personnes qui travailleront avec les différentes agences fédérales pour préparer son installation à la maison blanche le 20 janvier prochain.

C’est donc en Géorgie qu’un recomptage manuel complet des bulletins de vote a été annoncé. Même si Joe Biden est déclaré perdant d’ici le 20 novembre, date butoir de la publication officielle des résultats dans cet Etat, cela ne changera pas la donne pour la présidentielle. Mais la Géorgie est important au niveau de l’élection sénatoriale car les démocrates doivent remporter les deux sièges restants au sénat pour pouvoir avoir la main mise sur la chambre haute.

Jusqu’à présent la majorité des sénateurs républicains n’ont d’ailleurs pas encore félicité Joe Biden. La plupart semble attendre un signe du président qui selon certaines informations, réfléchit à ses options, y compris, à se représenter en 2024.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !