La grippe aviaire à l’origine de la mort de 750 pélicans blancs à Djoudj (Officiel)

La grippe aviaire à l’origine de la mort de 750 pélicans blancs à Djoudj (Officiel)

La mort de 750 pélicans dans le Parc national des oiseaux de Djoudj, dans la région de Saint-Louis (nord), est liée à la grippe aviaire, a indiqué vendredi le ministre de l’Environnement et du Développement durable. 

’’Il s’agit bien entendu de l’influenza aviaire de type A qui est un sous type de la grippe H5 N1 communément appelée la grippe aviaire’’, a déclaré Abdou Karim, interrogé par la RFM.

Une mission technique conduite par le ministère de l’Elevage et l’ensemble des parties concernées sera sur place, samedi, a-t-il annoncé. 

La direction des Parcs nationaux, a fait état, il y a quelques jours, d’une « forte » mortalité de 750 pélicans blancs dont 740 jeunes au Parc national des oiseaux de Djoudj, dans la région de Saint-Louis (nord). 

Il s’y ajoute 10 adultes retrouvés lors d’une patrouille effectuée le le samedi 23 janvier par les agents dudit parc. 

En attendant d’avoir les résultats du laboratoire, des mesures conservatoires ont été déjà prises, notamment l’interdiction de l’accès au Parc au grand public, la suspension des balades en pirogue le long du marigot du Djoudj, avait souligné le communiqué.  

Parmi ces mesures, figurent la destruction des carcasses et des déchets avec l’aide des agents de la brigade d’hygiène de Saint-Louis, le renforcement de la surveillance dans le parc, la sensibilisation des agents et des populations périphériques sur les mesures de biodiversité à observer.

APS

Voulez-vous rester informé(e) en activant les notifications ?    Oui Non merci