« Je n’ai pas les mots pour qualifier l’achat d’un nouvel avion présidentiel pour Macky… »

« Je n’ai pas les mots pour qualifier l’achat d’un nouvel avion présidentiel pour Macky… »

L’achat annoncé d’un nouvel avion présidentiel par l’Etat du Sénégal, ne laisse pas indifférent Abdoul Mbaye. L’ancien premier ministre de Macky Sall s’en est offusqué, évoquant surtout la difficile période financière que traverse le pays et le monde.

Des voix commencent à s’élever après l’annonce de l’acquisition d’un nouvel avion présidentiel par le gouyvernement du Sénégal. Abdoul Mbaye, semble juger le timing inopportun. « Je n’ai pas les mots pour qualifier l’achat, par le Sénégal, d’un nouvel avion de commandement pour Macky SALL, révélé après le retour d’un sommet où il s’est plaint de dette insupportable dont il cherche l’annulation et de déficit budgétaire contraignant. Le Sénégal est vraiment à plaindre », a-t-il plaqué sur lme mur de sa page facebook.

Pour rappel, la République du Sénégal réceptionnera le 16 juillet 2021, auprès de la compagnie Airbus, un nouvel avion de commandement présidentiel A-320 NEO, neuf, en remplacement de l’appareil A-319, fabriqué en 2001, acquis en seconde main en novembre 2010, et mis en service en mars 2011, a informé, ce lundi, le gouvernement du Sénégal. 

Il explique, dans son communiqué, qu’après deux décennies d’opérations, l’A-319, est devenu vétuste, nécessitant de fréquentes et onéreuses visites techniques, et par conséquent de longues périodes d’immobilisation et des dépenses de location d’aéronefs pour assurer les missions présidentielles.

Dès lors, fait remarquer le gouvernement, il est apparu judicieux de mettre en vente l’ancien aéronef et d’acquérir un appareil neuf, plus économe en carburant et plus performant par son rayon d’action ; ce qui réduit considérablement les charges de maintenance et d’exploitation ainsi que les dépenses liées aux escales techniques.

« Conformément au contrat d’achat signé en juin 2019, le paiement du nouvel appareil a été effectué en échéances, dont la dernière est prévue à la date de la livraison », informe le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des  Territoires, porte-Parole du Gouvernement, Oumar Guèye.

Quant au coût de la nouvelle acquisition, c’est moutus et bouche cousus. L’information est classé « secret défense ».

Source : iGFM

Commenter

Voulez-vous rester informé(e) en activant les notifications ?    Oui Non merci