Syrie: violents combats entre l’armée et le groupe EI dans la région désertique centrale

Syrie: violents combats entre l’armée et le groupe EI dans la région désertique centrale

De violents combats opposent l’armée syrienne et ses alliés au groupe État islamique dans le désert de la Badia dans le centre de la Syrie. Les affrontements ont fait au moins 22 morts dans les deux camps ces dernières 24 heures, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

L’armée syrienne et ses alliés sont à l’offensive à l’ouest de l’Euphrate contre le groupe État islamique, très actif dans cette vaste région désertique du centre de la Syrie.

Les combats se sont intensifiés ce dimanche dans une zone située entre les provinces centrale de Homs et Hama et la province d’Alep, dans le nord syrien. L’aviation russe a assuré une couverture aux troupes au sol et a mené près de 70 raids en 24 heures, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. 

Les troupes gouvernementales syriennes tentent de repousser les combattants du groupe État islamique vers l’intérieur du désert après la multiplication des attaques et des embuscades des jihadistes près des routes d’approvisionnement et des grands axes routiers. 

L’armée syrienne a lancé simultanément des opérations contre les jihadistes au sud de la ville de Deir Ezzor, à l’est.

Dans le même temps, le Hezbollah libanais et d’autres milices pro-gouvernementales ont lancé une offensive autour de la ville d’al-Mayadeen, près de la frontière avec l’Irak. Une dizaine de miliciens pro-iraniens avaient été tués par le groupe État islamique dans cette région la semaine dernière.

Des milliers de jihadistes sont actifs dans ces zones désertiques et se livrent à des actions de guérilla contre l’armée syrienne, qui a perdu plus de 1 000 hommes en 18 mois.

Par RFI

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !