Elon Musk tient sa revanche face à la SEC après une publication polémique sur Twitter

Elon Musk tient sa revanche face à la SEC après une publication polémique sur Twitter

Elon Musk avait mis le feu aux poudres sur twitter en annonçant son projet de faire sortir la société automobile Tesla des marchés boursiers. Cette déclaration sous le nez de la Securities and Exchange Commission lui a valu de nombreuses critiques comme la mauvaise utilisation des réseaux sociaux, cependant les chiffres de la bourse plaideront sa cause près de 18 mois plus tard.

Musk gagne son pari malgré les critiques

Le gourou des déclarations outrageuses, Elon Musk, s’est finalement sorti d’un mauvais pas suite à son bras de fer judiciaire avec la SEC en raison de ses annonces sur Twitter. En 2018, le patron de Tesla avait notamment informé la communauté de ses futures ambitions financières sans consulter les autorités en amont.

A cet effet, son pari de trouver un financement afin de privatiser Tesla en son nom pour 420 dollars l’action a été considéré comme une publication non conforme que la SEC a décidé de pénaliser via de lourdes amendes pour fausses déclarations.

En 2019, Musk a pourtant trouvé ces fameux 420 dollars grâce à la bourse étant donné que l’action Tesla a explosé jusqu’à 25% durant l’année malgré sa chute agressive durant les six premiers mois de l’année.

Un duel au sommet qui aurait pu couter cher à Elon Musk

Malgré sa nature joueuse, Musk s’est rapproché de très près à la correctionnelle dans le sens où la SEC a tenté de le retirer de ses fonctions de PDG au sein de Tesla. Effectivement, l’autorité avait exigé que ce dernier quitte son poste en plus de verser une amende de 40 millions de dollars suivant un règlement.

Si Musk n’a pas suivi les termes de l’accord, il a également échappé à un retournement de situation dangereux dans le cas où l’action Tesla n’avait pas bondi comme il le souhaitait. Pour le reste, l’affaire entre les deux parties continue de se poursuivre bien que les tribunaux ont exhorté la prise de mesures non judiciaires pour régler les différends.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !