🇺🇸 Les Etats-Unis annoncent une aide militaire pour l’Ukraine de 675 millions de dollars

🇺🇸 Les Etats-Unis annoncent une aide militaire pour l’Ukraine de 675 millions de dollars

Les Etats-Unis vont livrer Ă  l’Ukraine de nouvelles aides militaires d’un montant de 675 millions de dollars, a annoncĂ© le secrĂ©taire d’Etat Ă  la DĂ©fense, Lloyd Austin.

La nouvelle aide militaire des Etats-Unis pour l’Ukraine est consĂ©quente. Lors de la rĂ©union du Groupe de contact sur la dĂ©fense ukrainienne, sur la base amĂ©ricaine de Ramstein, le ministre amĂ©ricain de la DĂ©fense Lloyd Austin a annoncĂ© une aide de 675 millions de dollars en livraison d’armement.

« Aujourd’hui, nous constatons le succès manifeste de nos efforts communs sur le champ de bataille », a saluĂ© Lloyd Austin avant l’ouverture, sur la base amĂ©ricaine de Ramstein (Allemagne), d’une nouvelle rĂ©union des alliĂ©s de l’Ukraine destinĂ© Ă  coordonner l’appui militaire au pays.

Cette nouvelle aide amĂ©ricaine comprend notamment des systèmes de lance-roquettes multiples guidĂ©s dits GMLRS, « des obusiers de 105 mm, des munitions d’artillerie, ainsi que des Humvees, ambulances blindĂ©es, systèmes antichars, armes lĂ©gères, et plus encore », a dĂ©taillĂ© Lloyd Austin devant la presse.

Cette cinquième rĂ©union du Groupe de contact sur la dĂ©fense ukrainienne, Ă  l’invitation du ministre amĂ©ricain, est destinĂ©e Ă  tĂ©moigner de « l’unitĂ© et la solidarité » des alliĂ©s de l’Ukraine, selon le chef d’Ă©tat-major amĂ©ricain, le gĂ©nĂ©ral Mark Milley.

Les reprĂ©sentants de plus de 40 pays et le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’Otan Jens Stoltenberg participent Ă  cette rĂ©union en prĂ©sentiel ou Ă  distance. Les alliĂ©s de l’Ukraine discutent notamment des dĂ©fis que le conflit pose en terme de production d’armement.

Stocks de munitions

L’objectif est « d’essayer de dĂ©terminer les besoins, les demandes et ensuite de comparer ceci Ă  l’offre, que ce soit les stocks des pays ou ce qui peut ĂŞtre produit par l’industrie » de dĂ©fense, a-t-il ajoutĂ© dans l’avion qui l’acheminait depuis Washington.

L’artillerie est dĂ©cisive dans le conflit. Particulièrement gourmandes en projectiles de toutes sortes, les armĂ©es ukrainienne et russe se livrent Ă  une guerre d’attrition des munitions, dont les stocks sont cruciaux.

« La consommation de munitions est très importante dans cette guerre en Ukraine », a expliquĂ© le chef d’Ă©tat-major amĂ©ricain, le gĂ©nĂ©ral Mark Milley. L’objectif est « d’essayer de dĂ©terminer les besoins, les demandes et ensuite de comparer ceci Ă  l’offre, que ce soit les stocks des pays ou ce qui peut ĂŞtre produit par l’industrie » de dĂ©fense, a-t-il ajoutĂ© dans l’avion qui l’acheminait depuis Washington.

Hier, Ă  Paris, le ministre des ArmĂ©es SĂ©bastien Lecornu, les Ă©tats-majors et les industriels de l’armement se sont rĂ©unis pour accĂ©lĂ©rer la production des groupes français d’armement.

Le conflit en Ukraine qui a dĂ©marrĂ© le 24 fĂ©vrier 2022, a confirmĂ© que les consommations de munitions (obus, bombes et missiles) sont effarantes lors d’un conflit de haute intensitĂ©. La France a fourni Ă  Kiev une aide consĂ©quente dont 18 canons Caesar prĂ©levĂ©s sur les stocks des armĂ©es. Pour les remplacer, une commande de 18 nouveaux canons a Ă©tĂ© passĂ©e par la France Ă  Nexter.

BFMTV

error: Oups... contenu protégé ;)