Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK prennent du retard

Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK prennent du retard

Coup dur pour Sanofi, le laboratoire annonce ce vendredi que le candidat vaccin qu’il développe contre le Covid-19 n’est pas aussi efficace que prévu, et qu’une nouvelle phase d’amélioration va devoir débuter, retardant ainsi le calendrier. Le groupe espérait le rendre disponible au premier trimestre 2021, mais il faudra désormais attendre la fin de l’an prochain au mieux.

 Le délai et l’efficacité record des vaccins de Moderna et Pfizer auraient pu nous le faire oublier. Sanofi nous le rappelle, développer un vaccin, c’est compliqué. Le laboratoire français, associé au britannique GSK pour l’occasion annonce en effet que les résultats des phases 1 et 2 de son essai clinique ne sont pas concluants.

Si le candidat vaccin induit bien une réponse immunitaire chez les adultes de moins de 50 ans, elle est en revanche jugée insuffisante pour les plus âgés. Il faut donc revoir la formule et l’optimiser. Sanofi espère y parvenir d’ici février et lancer à ce moment-là une phase d’essai complémentaire. Le laboratoire avait en effet déjà commencé à étudier la question. Des tests d’une nouvelle formule ont déjà été menés sur un modèle animal et ses résultats sont jugés encourageants.

Contrairement à Pfizer et Moderna, le produit développé par Sanofi n’est pas un vaccin à ARN, il est dit à particules pseudovirales. Cette technique consiste à synthétiser quelque chose qui ressemble au virus, une coquille vide sur laquelle peut s’entraîner notre système immunitaire.

Par RFI

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !