Sophie Pétronin s’exprime après sa libération

Sophie Pétronin s’exprime après sa libération

Après quatre années passées en détention, la française Sophie Pétronin âgée de 75 ans a regagné sa liberté jeudi 08 octobre avec trois autres otages italiens et malien. Elle compte retourner à Gao afin de s’assurer du fonctionnement de l’organisation d’aide aux enfants qu’elle dirigeait avant son enlèvement. Elle a rencontré la presse à l’ambassade de France, après s’être rendu jeudi soir à Bamako, la capitale malienne.

Sophie Pétronin dans les bras de son fils Sébastien Chadaud. | AFP

« Je vais aller en France en Suisse et après je vais revenir voir un peu ce qui se passe ici », a-t-elle dit. « J’ai pris l’engagement pour les enfants, ça fait presque quatre ans que je n’ai pas vu comment se déroulent les programmes », a-t-elle ajouté, en évoquant les actions de son organisation contre la malnutrition et en faveur des enfants orphelins.

Elle s’est réjouit d’apprendre que son assistant avait pu prendre la relève en son absence. « Il faut quand même que j’aille jeter un œil et les saluer parce que j’ai pris cet engagement. Si vous prenez un engagement, allez au bout de votre engagement, sinon vous aurez perdu votre raison d’être sur cette terre », a-t-elle dit.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé sur Twitter que Sophie Pétronin arriverait ce vendredi en France et qu’il irait l’accueillir à son arrivée.

L’avion transportant l’ex otage française a quitté vendredi matin le Mali et doit se poser à 12 h 30 sur la base aérienne de Villacoublay, au sud de Paris.

Ouest-france

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !