Le Sénégal n’a pas de dispositifs nécessaires pour conserver le nouveau vaccin de Pfizer contre la Covid-19

Le Sénégal n’a pas de dispositifs nécessaires pour conserver le nouveau vaccin de Pfizer contre la Covid-19

L’annonce de Pfizer sur un vaccin efficace à plus de 90% contre la Covid-19 a suscité beaucoup d’espoir dans le monde. Le vaccin devrait couter plus de 10 000 Francs CFA la dose mais la contrainte majeure reste la conservation de ce vaccin à -70 degrés. Le Sénégal n’a pas un tel dispositif.

Le Docteur Mamadou Ndiaye précise que le laboratoire Pfizer ne fait pas partie de ceux retenus pour la production de vaccin pour les pays de la coalition Gavi. Mais le directeur de la prévention au ministère de la santé et de l’action sociale informe que le Sénégal va se doter du dispositif de chaîne de froid au moment venu même si la capacité de conservation actuelle tourne autour de -20 à 8 degrés.

Pour les pharmaciens, leur capacité de conservation entre 4 et 8 degrés pour les vaccins homologués pose un problème de logistique signale Docteur Assane DIOP, président du syndicat des pharmaciens privés du Sénégal. Il estime qu’il faudrait des congélateurs capables de descendre à cette température et que cela n’est pratiquement pas disponible actuellement dans le circuit habituel de distribution des vaccins.

Les vaccins nécessitants une conservation de moins de 70 degrés étant utilisés pour la première fois en Afrique en Guinée et en RDC dans le cadre de la lutte contre Ebola, les autorités rassurent; tous les dispositifs vont être pris pour recevoir et conserver les vaccins contre la Covid-19 dans les règles de l’art.

GFM

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !