Didier Raoult sceptique sur les vaccins: “Pour l’instant, c’est de la science-fiction, de la publicité”

Didier Raoult sceptique sur les vaccins: “Pour l’instant, c’est de la science-fiction, de la publicité”

Dans un entretien accordé à CNews ce lundi, Didier Raoult a affiché son scepticisme au moment d’évoquer le vaccin.

« Le programme que j’ai lu me paraît être de la science-fiction. Pour l’instant, j’ai surtout vu de la publicité. Je n’ai pas vu d’article scientifique, j’attends de voir de vraies données. Pour les vaccins extrêmement utilisés comme celui de la grippe, on sait que la cible réagit assez mal car l’immunité va en se dégradant avec l’âge. Toutes les décennies sont associées à une baisse de 10% de la réaction au vaccin contre la grippe », explique Didier Raoult au micro de CNews. 

“Des mesures d’un autre siècle”

« Donc plus on est âgés, moins le vaccin fonctionne? », rebondit Laurence Ferrari. « Pour ceux qu’on connaît, oui », répond le directeur de l’IHU Méditerranée Infection, qui a également affirmé que « si le vaccin était obligatoire, il y aurait une révolution ».

Par ailleurs, le professeur a critiqué les mesures prises par la France pour lutter contre la pandémie. « Les décisions qui ont été prises pour lutter contre cette maladie sont d’un autre siècle. Dire aux gens ‘ne vous soignez pas, restez à la maison’, ce n’est même pas le Moyen Âge, même Hippocrate ne faisait pas ça. La France cherche une baguette magique, ce monde est fou, alors que ce qui compte c’est de soigner les malades », a-t-il jugé. 

7sur7.be

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !