Cyberattaque majeure aux États-Unis: Donald Trump garde le silence

Cyberattaque majeure aux États-Unis: Donald Trump garde le silence

La cyberattaque d’envergure qui frappe plusieurs ministères aux États-Unis représente un « risque grave ». C’est ce qu’estime l’agence américaine en charge de la cybersécurité. Le président élu Joe Biden a exprimé son inquiétude au sujet de ce piratage informatique qui affecte le gouvernement fédéral, des administrations locales, mais aussi le secteur privé. Donald Trump, le président en exercice, n’a en revanche jusqu’ici fait aucun commentaire.

« Je ne resterai pas sans rien faire face aux cyberattaques contre notre nation », a déclaré Joe Biden. il a précisé : « Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas, mais ce que nous savons est très préoccupant ».

C’est une déclaration qui tranche avec le silence de la Maison Blanche. Donald Trump qui n’a assisté à aucun briefing sur la sécurité depuis fin octobre n’a pas dit un mot sur cette vaste opération de piratage informatique attribuée aux Russes. Depuis sa défaite, le président semble surtout concentré sur la contestation du scrutin et la dénonciation de fraudes massives qui n’ont jamais été prouvées.

« Inaction inexcusable de la Maison-Blanche »

Le sénateur républicain Mitt Romney a d’ailleurs dénoncé le « silence et l’inaction inexcusable de la Maison Blanche » au sujet de la cyberattaque massive dont les États-Unis sont victimes. Ce matin Donald Trump a notamment tweeté « le canular russe plus gros que jamais ».

Mais rien à voir avec le piratage en cours : il s’agit d’une référence aux interférences de Moscou pendant l’élection présidentielle d’il y a quatre ans.

RFI

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !