Manchester City-PSG (2-0) : les réactions de Leonardo, Pochettino et Marquinhos

Manchester City-PSG (2-0) : les réactions de Leonardo, Pochettino et Marquinhos

Après la rencontre face à Manchester City, il y avait de la déception mais aussi de nombreux regrets dans les rangs parisiens.

Leonardo, directeur sportif du PSG, au micro de RMC Sport :

« On a parlé de ça (des insultes de l’arbitre, ndlr). C’est tellement clair que je ne commente même pas. C’est dommage. Je pense qu’il y a eu beaucoup de situations qui n’étaient peut-être pas bien gérées. »

« On ne peut pas oublier ce qu’on a fait sur les deux dernières années. On est arrivé en finale et on a perdu 1-0 contre une équipe qui a tout gagné. Cette année, on a éliminé le Barça et le Bayern. L’objectif est toujours de gagner. Notre parcours nous a mis comme un vrai candidat pour gagner la Ligue des champions. On doit continuer, garder la base. Ça a été une année très compliquée. On doit être satisfait. »

Sur l’avenir de Mbappé et Neymar : « Honnêtement, ce n’est pas le moment aujourd’hui de décider ou d’annoncer quoi que ce soit. On doit être fier de ce qu’on a fait. Notre objectif, c’est de gagner. On a mieux joué sur deux mi-temps sur quatre, on a pris des buts bizarres. Il y a beaucoup de choses positives. On est sorti de situations très difficiles pendant la compétition. Je suis optimiste pour le futur. »

Sur les objectifs du PSG pour la fin de saison ? : « Il y a trois matchs de Ligue 1. Ce sont trois finales. Il faut garder la concentration. Et remporter les points pour être champions. Il y a aussi la Coupe de France. On doit garder de l’énergie. On a perdu, malheureusement, mais on sort d’ici avec la conscience qu’on est un grand groupe. »

Mauricio Pochettino, entraîneur du PSG, au micro de RMC Sport :

« Si on analyse les deux matches, on a dominé une équipe très difficile à maîtriser. Vous avez besoin d’un petit pourcentage de chance pour marquer dans les moments clés. Je me sens fier et je félicite Manchester City. Je suis déçu, parce qu’on méritait mieux. Mais Manchester City a été plus clinique que nous. Ils ont marqué les buts qu’il fallait, on a joué le match qu’on voulait avec le plan voulu. C’est un peu décevant évidemment, car l’objectif était d’aller en finale. »

« On doit être positif, c’est difficile après une élimination, vous devez avoir ce processus en tête, rester calme, analyser la situation… On est arrivés ici en ayant battu Barcelone et le Bayern. C’est dommage de ne pas arriver en final mais, l’équipe n’a jamais abandonné, elle s’est battue jusqu’au bout. On a joué à dix contre onze aussi à l’aller et au retour pendant 35/40 minutes, c’est un gros désavantage. Ce n’était pas pour nous. On va y retourner en étant fort, le club et les joueurs seront prêts à gagner les matchs qu’il reste. On sera prêt ».

Sur les insultes de l’arbitre : « C’est ce que disent les joueurs sur ce qu’il s’est passé sur le terrain. Mais on ne peut pas changer le résultat pour autant, on doit se concentrer sur le futur, préparer l’équipe pour gagner les derniers matchs qu’il nous reste. On doit progresser mais la façon dont a dominé ces deux matchs doit donner de l’espoir pour le futur, évidemment les supporters sont déçus, nous aussi, mais on a tout donné vous savez. Vous pouvez perdre, mais toujours en donnant tout ce que vous avez, et je suis vraiment fier des joueurs parce qu’ils ont vraiment tout donné ».

Marquinhos, défenseur et capitaine du PSG, au micro de RMC Sport :

« C’était un match où on a essayé de tout donner. On a bien débuté la partie, avec un pressing très haut, mais ça se joue sur des détails, ils ont tenu, bien défendu, et sur une action ils marquent le but du 1-0 qui nous met en difficulté. En deuxième période on a essayé de pousser aussi, et on prend un deuxième but qui nous tue vraiment. Il faut réfléchir aux choses que l’on doit vraiment améliorer. Cette saison on s’arrête en demie… »

Sur ce qu’il a manqué au PSG ? : « Ce sont deux équipes qui avaient des stratégies différentes, City est une équipe qui sait très bien garder le ballon, nous on a essayé d’être agressifs pour les empêcher de faire tourner ce ballon. Après ça s’est joué sur des petits détails, comme souvent dans les grands matchs. »

BeSoccer

Commenter

Voulez-vous rester informé(e) en activant les notifications ?    Oui Non merci