🇰🇪 L’athlète kĂ©nyane Agnes Tirop poignardĂ©e Ă  mort

🇰🇪 L’athlète kĂ©nyane Agnes Tirop poignardĂ©e Ă  mort

L’athlète kĂ©nyane Agnes Tirop, deux fois mĂ©daillĂ©e mondiale sur 10.000 m et 4e des Jeux olympiques de Tokyo sur 5.000 m, a Ă©tĂ© poignardĂ©e Ă  mort, ont indiquĂ© des responsables sportifs kĂ©nyans mercredi.

Tirop, 25 ans, Ă©toile montante de l’athlĂ©tisme dans son pays, venait de battre il y a un mois le record du monde du 10 km dans une course exclusivement fĂ©minine en 30 min 01 sec Ă  Herzogenaurach (Allemagne).

Elle avait remporté le bronze des Mondiaux sur 10.000 m en 2017 et 2019, et était devenue championne du monde de cross country en 2015.

Elle a Ă©tĂ© retrouvĂ©e morte, poignardĂ©e au niveau de l’abdomen, Ă  son domicile Ă  Iten, cĂ©lèbre centre d’entrainement en altitude de l’ouest du Kenya.

« Le Kenya a perdu un diamant qui Ă©tait l’une des athlètes Ă  la progression la plus rapide sur la scène internationale grâce Ă  ses remarquables performances sur la piste », a dĂ©plorĂ© la fĂ©dĂ©ration kĂ©nyane d’athlĂ©tisme dans un communiquĂ©.

« Nous continuons de travailler pour élucider les circonstances de sa mort », précise le communiqué.

Le président du Kenya Uhuru Kenyatta a également rendu hommage à la championne: « Il est troublant, extrêmement malheureux et triste de perdre une athlète si prometteuse et si jeune qui, à 25 ans, avait déjà apporté de la gloire à notre pays par ses exploits sur la piste ».

« Sa mort est d’autant plus difficile Ă  encaisser qu’Agnes, hĂ©roĂŻne du Kenya, a Ă©tĂ© victime d’un acte criminel lâche et Ă©goĂŻste », dĂ©plore-t-il dans un communiquĂ©.

AFP