Rapport de Force avec Macky: Sonko et Khalifa Sall sonnent la mobilisation

Rapport de Force avec Macky: Sonko et Khalifa Sall sonnent la mobilisation

Dans le cadre de sa tournée de remerciement, le leader du parti Pastef, Ousmane Sonko, a rendu visite au leader de la coalition Taxawu Sénégal Khalifa Sall. Ce mardi, les deux hommes ont saisi l’occasion pour rappeler qu’il est primordial pour l’opposition sénégalaise de mettre en place une plateforme d’action pour «défendre les intérêts de la nation et mettre fin au régime dictatorial de Macky Sall».

«La révolte et les émeutes occasionnées par l’affaire dite Ousmane Sonko est seulement la manifestation de la grosse frustration du peuple. Les sénégalais ont voulu dire que c’est la goutte d’eau de trop et qu’il fallait impérativement obliger ce régime dictatorial à sa politique de persécution des opposants politiques. Khalifa Sall, Guy Marius Sagna, Karim Wade entre autres ont tous été privés de leurs droits et emprisonnés injustement. Le peuple a sonné la fin et confirme qu’il est du côté de la vérité», a déclaré Ousmane Sonko.

Le député a ajouté qu’il est indispensable pour l’opposition de mettre en place «un large front pour établir le rapport de force et mettre fin au régime dictatorial de Macky Sall et défendre les intérêts de la nation».

Pour sa part, l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall a d’abord regretté les nombreuses pertes en vies humaines enregistrées lors des émeutes. Il a par ailleurs salué le combat de ceux qu’il a appelé martyrs pour la libération de Ousmane Sonko.

«Si nous ne nous étions pas battu pour Ousmane Sonko, il faut dire que les politiques seraient en ce moment, en train de le regretter. Presque tous les leaders de l’opposition ont été en prison. Et ça suffit. Le combat consistait à tout faire pour les empêcher d’envoyer Ousmane Sonko en prison», a déclaré Khalifa Sall.      

Le leader de Taxawou Sénégal a également estimé que la mise en place d’une plateforme d’actions est impérative pour l’opposition. Il a par ailleurs invité l’opposition à porter le combat pour la révision du fichier électoral et le respect du calendrier Républicain. 

Par iGFM

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !