Meurtre d’une Congolaise à Hlm Grand-Yoff : le tueur a été gracié à la veille de la Korité

Meurtre d’une Congolaise à Hlm Grand-Yoff : le tueur a été gracié à la veille de la Korité

Le meurtrier de Loyalty Mollet âgée de 27 ans, l’étudiante congolaise tuée dans la nuit du mercredi aux Hlm Grand-Yoff, a été gracié pendant la Korité. Selon le journal Libération qui donne cette information, Séwu Cabi Diatta est pourtant un multirécidiviste. 

« Elle descendait d’un taxi pour rentrer chez elle, près du collège Hyacinte Thiadoum lorsqu’elle a été agressée par Sewu Cabi Diatta. Lotaly Mollet à refuser de céder son sac à son agresseur qui en colère lui assène plusieurs coups au visage puis au cœur. Poursuivi par le taximan, avec l’aide des policiers qui menait une patrouille dans la zone Sewu Cabi Diatta a été finalement maîtrisé et conduit au commissariat de Grand-Yoff. Ressortissant bissau-guinéen, le présumé meurtrier de Lotaly Mollet est âgé de 21 ans vivant à Dakar avec sa mère et sa sœur. Connu pour être un « vrai caïd », il a été déféré à trois reprises pour vol, coups et blessures volontaires ainsi que pour détention d’arme blanche. Son dernier déferrement remonte en février 2020. », lit-on dans le journal qui retrace le film de ce crime odieux. 

Le journal précise également que S. C. Diatta est bien connu des archives du commissariat de Grand-Yoff où il avait déjà fait l’objet de trois déferrements pour, respectivement, détention d’une arme blanche, coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de dix jours et vol en réunion commis la nuit.

D’après Libération, « le présumé meurtrier de l’étudiante congolaise Lotaly Mollet est plutôt âgé de 21 ans et est d’origine bissau-guinéenne ».

Par iGFM

Commenter

Voulez-vous rester informé(e) en activant les notifications ?    Oui Non merci