🇸🇳 Viol présumé : Kaliphone accablé par les éléments de l’enquête

🇸🇳 Viol présumé : Kaliphone accablé par les éléments de l’enquête

Babaly Kalidou Sall, plus connu sous le nom de Kaliphone, se retrouve dans de beaux draps. CitĂ© dans une affaire de viol prĂ©sumĂ©, il a fera face aux gendarmes de Ouakam ce lundi matin. D’après les informations fournies par « LibĂ©ration Â», il risque gros après la confrontation prĂ©vue avec sa victime prĂ©sumĂ©e.

Voir aussi : 🇸🇳 Hlm Grand Yoff : une femme se “suicide” dans des “circonstances floues”

ArrĂŞtĂ© jeudi dernier dans la soirĂ©e, Kaliphone Sall avait Ă©tĂ© retenu par les gendarmes avant d’être libĂ©rĂ©, sur convocation. Pour cause, une plainte a Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e par Adja ThiarĂ© Diaw, âgĂ©e de 19 ans prĂ©sumĂ©e victime de viol. Dans sa dĂ©position, elle raconte que le soir des faits en cause, elle Ă©tait dans la voiture de Kaliphone qui aurait essayĂ© de l’embrasser. Face Ă  son refus de cĂ©der aux pulsions de prĂ©sumĂ© bourreau, celui-ci n’a rien trouvĂ© de mieux que « d’arracher de force sa culotte avant d’introduire ses trois doigts dans son sexe Â». Pire encore, il lui aurait assĂ©nĂ© de violents coups au visage lorsqu’elle a tentĂ© de se dĂ©fendre et de s’enfuir.

Ă€ en croire le journal ces violences ont Ă©tĂ© confirmĂ©es par un certificat mĂ©dical de coups et blessures Ă©tabli par le Centre de santĂ© Philippe Maguilène Senghor. Le rapport mĂ©dical note « une tumĂ©faction du visage, des lèvres, des ecchymoses, des blessures aux bras et au dos Â», avant de conclure , une IncapacitĂ© temporaire de travail (Itt) de 8 jours.

Cette dernière est dĂ©peinte par les dĂ©fenseurs du mis en cause comme une «prostituĂ©e ». Devant les enquĂŞteurs, Kaliphone Sall a reconnu avoir transportĂ© Adja ThiarĂ© Diaw dans sa voiture mais a niĂ©, les accusations retenues contre lui. Toutefois le mis en cause serait contredit Ă  plusieurs reprises, l’ancien insulteur du chef de l’Etat, sera enfoncĂ© par une certaine Mariama qui est venue tĂ©moigner sur l’affaire. Elle rĂ©vèle aux gendarmes avoir Ă©tĂ© elle-mĂŞme victime d’attouchements de la part de Kaliphone, la veille des faits.

ConvoquĂ© ce lundi, Kaliphone, visĂ© pour « viol, sĂ©questration, coups et blessures volontaires, risque gros Â». Il sera confrontĂ© avec sa victime prĂ©sumĂ©e. Cependant, les rĂ©sultats de l’examen gynĂ©cologique sont attendus.

PressAfrik

error: Oups... contenu protégé ;)