Pour la première fois, un patient aveugle retrouve partiellement la vue

Pour la première fois, un patient aveugle retrouve partiellement la vue

C’est une première dans le monde, un homme devenu aveugle à cause d’une maladie dégénérative de la rétine peut de nouveau distinguer des formes et des objets. Le tout grâce à une technologie de pointe qui associe thérapie génétique et stimulation lumineuse.

C’est une technique lumineuse appelée l’optogénétique. Grâce à elle, un homme de 58 ans devenu complètement aveugle à cause d’une maladie dégénérative peut désormais distinguer des objets, les compter et les saisir.

Atteint d’une maladie de la rétine, le patient ne pouvait plus rien percevoir excepté la lumière. Il manquait d’une protéine pour transformer la lumière en information visuelle et c’est là que l’optogénétique entre en scène. Le patient s’est vu injecter un virus inoffensif porteur de cette fameuse protéine.

Sept mois plus tard, le temps que le corps s’y fasse, une cohorte de chercheurs internationaux lui font chausser une paire de lunettes. À la façon d’un casque de réalité virtuelle, elles filment puis projettent les images sur la rétine du patient. Celui-ci ne distingue pas les objets, mais devine leurs contours qui se mettent à vibrer.

À force d’entraînement, le patient peut se saisir d’un grand cahier et même compter le nombre de verres sur une table. C’est une première mondiale. Et selon les chercheurs, cette technique pourrait se pérenniser en thérapie. Des essais cliniques à plus grande échelle sont dorénavant en cours. 

RFI

Commenter

Voulez-vous rester informé(e) en activant les notifications ?    Oui Non merci