🇺🇬 ÉpidĂ©mie d’Ebola en Ouganda : le bilan monte Ă  9 morts

🇺🇬 ÉpidĂ©mie d’Ebola en Ouganda : le bilan monte Ă  9 morts

Le prĂ©sident Yoweri Museveni a exclu la semaine dernière tout confinement, affirmant que le pays avait la capacitĂ© de contenir l’Ă©pidĂ©mie.

Neuf personnes sont mortes d’Ebola en Ouganda depuis deux semaines et l’annonce par les autoritĂ©s de la prĂ©sence d’une « épidĂ©mie » dans le centre du pays, a indiquĂ© lundi le ministère de la SantĂ©.

La maladie Ă  virus Ebola est souvent mortelle, mais des vaccins et traitements existent dĂ©sormais contre cette fièvre hĂ©morragique, qui se transmet Ă  l’homme par des animaux infectĂ©s.Le prĂ©cĂ©dent bilan des autoritĂ©s ougandaises, publiĂ© vendredi, faisait Ă©tat de 7 morts.

Un confinement pas encore envisagé

Selon un tweet du ministère de la SantĂ©, deux nouveaux cas ont Ă©tĂ© recensĂ©s, portant Ă  43 le nombre total de cas depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie, et Ă  neuf le nombre de dĂ©cès. Quelque 882 cas contacts ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s.

Jane Ruth Aceng Ocero, ministre ougandaise de la SantĂ©, avait annoncĂ© samedi le premier dĂ©cès d’un mĂ©decin Ă  cause d’Ebola.

Le prĂ©sident Yoweri Museveni a exclu la semaine dernière tout confinement, affirmant que le pays avait la capacitĂ© de contenir l’Ă©pidĂ©mie. L’Ouganda a dĂ©jĂ  connu des Ă©pidĂ©mies d’Ebola, maladie qui a fait des milliers de morts Ă  travers l’Afrique depuis sa dĂ©couverte en 1976 en RĂ©publique dĂ©mocratique du Congo voisine.

Les autoritĂ©s sanitaires de ce pays d’Afrique de la rĂ©gion des Grands lacs avaient annoncĂ© le 23 septembre le dĂ©cès d’un homme de 24 ans Ă  cause d’Ebola dans la rĂ©gion centrale de Mubende, une première depuis 2019.

Le cas de la personne dĂ©cĂ©dĂ©e provenait d’une souche « relativement rare » dite soudanaise, qui n’avait plus Ă©tĂ© signalĂ©e en Ouganda depuis 2012, avait annoncĂ© l’Organisation mondiale de la SantĂ© (OMS).

Transmission par liquides corporels

La transmission humaine se fait par les liquides corporels, avec pour principaux symptĂ´mes des fièvres, vomissements, saignements et diarrhĂ©es. Les personnes infectĂ©es ne deviennent contagieuses qu’après l’apparition des symptĂ´mes, après une pĂ©riode d’incubation allant de 2 Ă  21 jours.

La maladie présente six souches différentes, dont trois (Bundibugyo, Soudan, Zaïre) ont déjà provoqué de grandes épidémies.

BFMTV avec AFP

error: Oups... contenu protégé ;)