Irak : Attaque à la roquette contre une base abritant des Américains

Irak : Attaque à la roquette contre une base abritant des Américains

Ce type d’attaque est attribué par Washington aux alliés en Irak de son grand ennemi iranien.

Une roquette a visé dimanche en Irak une base aérienne de l’ouest désertique abritant des soldats américains. « Une roquette a visé la base aérienne d’Aïn al-Assad », a indiqué une source de sécurité, deux jours après l’élection en Iran de l’ultraconservateur Ebrahim Raïssi. Une élection saluée par les groupes pro-Iran les plus radicaux du pays qui mènent campagne pour expulser les 2500 soldats américains déployés en Irak dans le cadre de la coalition antidjihadistes.

Ces attaques avec des roquettes et des bombes en bord de route ont récemment connu une escalade : quatre fois depuis le mi-avril des drones piégés ont été lancés contre des intérêts américains, sur le modèle des attaques lancées par les rebelles yéménites houthis, pro-Iran, contre l’Arabie saoudite.

Jusqu’à trois millions de dollars pour des informations sur ces attaques

Pour les experts, le recours à cette technique est le signe d’une escalade de violences en Irak où les Américains sont actuellement en train de redéployer leurs batteries de défense aérienne Patriot, mais maintiennent le système C-RAM qui a déjà intercepté de nombreuses roquettes.

Preuve que Washington s’inquiète visiblement de ce nouveau développement, les Etats-Unis ont annoncé il y a dix jours offrir jusqu’à trois millions de dollars pour des informations sur les attaques visant leurs intérêts en Irak.

20minutes

Commenter