🇺🇸 Joe Biden appelle les Américains à recevoir une troisième dose de vaccin

🇺🇸 Joe Biden appelle les Américains à recevoir une troisième dose de vaccin

Après plusieurs jours de rĂ©flexion et de discussions, les autoritĂ©s sanitaires amĂ©ricaines ont finalement autorisĂ© la dose de rappel Ă  certaines catĂ©gories de la population qui ont reçu le vaccin Pfizer. Joe Biden aurait souhaitĂ© que cela soit plus large, mais il appelle les AmĂ©ricains Ă©ligibles Ă  recevoir cette troisième dose. 

« Si vous avez reçu le vaccin Pfizer entre janvier et mars de cette annĂ©e et si vous avez plus de 65 ans, allez faire ce rappel. Ou si vous avez une maladie comme le diabète, si vous ĂŞtes en première ligne, comme soignant ou enseignant, vous avez d’ores et dĂ©jĂ  droit Ă  un rappel gratuit Â», a dĂ©clarĂ© Joe Biden le 24 septembre. 

Après un marathon rĂ©glementaire ayant mis en lumière les divisions de la communautĂ© scientifique sur la question, les autoritĂ©s sanitaires amĂ©ricaines ont finalement recommandĂ© cette troisième dose de rappel du vaccin Pfizer pour trois catĂ©gories de population : les personnes de 65 ans et plus, celles entre 18 et 64 ans prĂ©sentant des facteurs de risque de dĂ©velopper une forme grave de la maladie (diabète, obĂ©sitĂ©…), ainsi que celles très exposĂ©es au coronavirus dans le cadre de leur travail ou de leur lieu de vie. 

Soixante millions d’AmĂ©ricains y sont dĂ©sormais Ă©ligibles, dont Joe Biden lui-mĂŞme. Â« C’est dur de reconnaĂ®tre que j’ai plus de 65 ans, mais je vais faire ce rappel. Blague Ă  part, je vais faire mon rappel. Je ne sais pas exactement quand, mais dès que je pourrai, je le ferai Â», a-t-il dĂ©clarĂ© pour enjoindre les AmĂ©ricains Ă  aller se faire vacciner. 

Mais alors que Joe Biden voulait qu’une vaste campagne de rappel des vaccins Pfizer et Moderna soit lancĂ©e pour tous les AmĂ©ricains adultes sans distinction, les experts se sont rĂ©vĂ©lĂ©s très divisĂ©s Ă  l’Ă©tude du dossier Pfizer. Plusieurs experts s’Ă©taient dits « tiraillĂ©s Â». Le risque de myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, chez les jeunes hommes a fortement pesĂ© dans la balance. Les experts avaient Ă©galement soulignĂ© le manque de donnĂ©es disponibles avant 65 ans.

Moderna et Johnson & Johnson Ă  l’Ă©tude 

Les donnĂ©es pour une dose de rappel des vaccins Moderna et Johnson & Johnson seront quant Ă  elles Ă©valuĂ©es Â« dans les semaine qui viennent Â», a prĂ©cisĂ© Rochelle Walensky. 

En attendant la dĂ©cision des autoritĂ©s sanitaires amĂ©ricaines, le prĂ©sident s’est voulu rassurant Ă  l’Ă©gard des personnes vaccinĂ©es avec le Moderna et le Johnson & Johnson, non concernĂ©es pour le moment par cette troisième dose. Â« Mon message pour vous, c’est que vous ĂŞtes toujours bien protĂ©gĂ©s, a-t-il dĂ©clarĂ© Ă  leur intention. Nos mĂ©decins et nos scientifiques travaillent jour et nuit Ă  analyser les donnĂ©es de ces deux entreprises pour savoir si vous aurez besoin d’un rappel et quand. Nous vous tiendrons au courant de l’avancĂ©e du processus. Une fois encore, le plus important, c’est que si vous ĂŞtes doublement vaccinĂ©, vous ĂŞtes hautement protĂ©gĂ© contre les formes graves de la maladie, mĂŞme si vous attrapez le Covid-19. Â»

Ces campagnes de rappel, Ă©galement menĂ©es en France ou encore en IsraĂ«l selon diffĂ©rents critères, sont fortement critiquĂ©es par l’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS) au nom des inĂ©galitĂ©s vaccinales entre pays riches et pauvres. Les États-Unis assurent cependant qu’ils peuvent mener de front campagne de rappel et aide aux pays Ă©trangers : Washington a relevĂ© cette semaine sa promesse de dons de vaccins aux pays dans le besoin Ă  1,1 milliard de doses.

RFI