États-Unis : dix morts dans une fusillade dans un supermarché du Colorado, un suspect arrêté

États-Unis : dix morts dans une fusillade dans un supermarché du Colorado, un suspect arrêté

Une fusillade s’est déroulée lundi dans un supermarché de Boulder, dans l’État américain du Colorado. Les autorités locales dénombrent dix morts, dont un policier. Un suspect, blessé au cours de l’intervention de la police, a été arrêté.

Dix personnes dont un officier de police ont été tuées lundi 22 mars lors d’une fusillade dans un supermarché de la ville de Boulder, dans l’État américain du Colorado, et un suspect blessé au cours de l’incident a été arrêté, ont déclaré les autorités locales plusieurs heures après les faits.

La police a dit disposer dans l’immédiat de peu d’informations sur la fusillade, dont le motif n’était pas connu pour le moment, qui s’est produite vers 15 h dans cette ville située à 45 kilomètres au nord-ouest de Denver, au pied des Rocheuses.

Les identités des victimes n’ont pas été dévoilées hormis celle du policier abattu, Eric Talley, 51 ans, qui « a été le premier à arriver » au supermarché King Soopers où des coups de feu avaient été signalés en début d’après-midi. « Il a été mortellement touché par balle », a dit la cheffe de la police de Boulder, Maris Herold, saluant « l’action héroïque » de ce policier.

AR-15, un fusil d’assaut populaire aux États-Unis

« Boulder a subi une horrible et terrible tuerie de masse aujourd’hui », a lancé de son côté le procureur du comté, Michael Dougherty. Un suspect, blessé lors de l’intervention de la police, a été arrêté, a précisé le procureur. Michael Dougherty a promis « justice » à toutes les victimes, « des gens qui vivaient leur vie, qui faisaient leurs courses, et dont les vies ont été tragiquement brisées par le tireur ».

Des images diffusées plus tôt par des chaînes de télévisions locales montraient un homme barbu, torse nu et vêtu d’un short, être évacué du supermarché menottes aux poignets, avant d’être transporté par ambulance.

Selon des médias américains, l’homme était équipé d’un fusil d’assaut de type AR-15, arme très populaire aux États-Unis et qui a souvent été utilisée par des auteurs de tueries de masse dans le passé.

Armes à feu

Les fusillades de ce type, dans les écoles, les centres commerciaux ou les lieux de culte, sont un mal récurrent des États-Unis et les gouvernements successifs ont été impuissants à endiguer la multiplication de ces tueries.

Mi-février, le président Joe Biden avait appelé le Congrès à agir « maintenant » pour limiter la circulation des armes à feu aux dans le pays, trois ans après la tuerie du lycée de Parkland (17 morts), en Floride.

« Ce Sénat doit faire avancer la législation pour contribuer à stopper l’épidémie de violence par armes à feu, et il le fera », a assuré lundi soir sur Twitter le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer. 

France 24 avec Reuters et AFP

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !