🇮🇨 Éruption aux Canaries : sept vols intérieurs annulés vendredi

🇮🇨 Éruption aux Canaries : sept vols intérieurs annulés vendredi

Trois vols au dĂ©part et quatre Ă  l’arrivĂ©e de l’Ă®le de la Palma ont Ă©tĂ© supprimĂ©s, une première depuis l’entrĂ©e en Ă©ruption du volcan.

Les sept vols prĂ©vus vendredi Ă  l’aĂ©roport de l’Ă®le espagnole de La Palma, dans l’archipel des Canaries, ont Ă©tĂ© annulĂ©s en raison de l’important nuage de cendres dĂ©gagĂ© par le volcan Cumbre Vieja, en Ă©ruption depuis dimanche, a annoncĂ© la sociĂ©tĂ© gestionnaire des aĂ©roports espagnols (Aena).

Trois vols au dĂ©part et quatre Ă  l’arrivĂ©e, tous Ă  l’intĂ©rieur du territoire espagnol, ont Ă©tĂ© annulĂ©s, une première depuis le dĂ©but de l’Ă©ruption, a prĂ©cisĂ© Aena sur son site internet, sans donner d’indication pour les jours suivants.

Des vols régionaux et des évacuations

La compagnie Iberia a annulĂ© un vol en provenance de Madrid, dont l’arrivĂ©e Ă©tait prĂ©vue Ă  19h10 locales. Les six autres vols annulĂ©s sont rĂ©gionaux, connectant La Palma Ă  d’autres Ă®les de cet archipel très touristique situĂ© au large des cĂ´tes nord-ouest du continent africain. Ils auraient dĂ» ĂŞtre assurĂ©s par les compagnies Binter, Canarayfly et Air Europa.

De violentes explosions et cet important nuage de cendres Ă©manant du volcan Cumbre Vieja ont Ă©galement conduit les autoritĂ©s Ă  ordonner vendredi l’Ă©vacuation de plusieurs quartiers de la ville d’El Paso. «Étant donnĂ© l’augmentation du risque pour la population due Ă  l’Ă©pisode Ă©ruptif en cours», les autoritĂ©s de l’archipel ont indiquĂ© avoir «émis un ordre d’Ă©vacuation obligatoire pour (les quartiers de) Tajuya, Tacande de Abajo et la partie non Ă©vacuĂ©e de Tacande de Arriba». Les autoritĂ©s n’ont pas indiquĂ© combien de personnes Ă©taient concernĂ©es. Une vidĂ©o diffusĂ©e par la Garde civile montrait un jardin intĂ©gralement recouvert par «entre 30 et 40 centimètres» de cendres volcaniques.

Deux nouvelles bouches Ă©ruptives, dont sortaient des coulĂ©es de lave, se sont par ailleurs ouvertes au niveau du volcan, a indiquĂ© l’Institut volcanologique des Canaries. Selon les dernières donnĂ©es de Copernicus, le système europĂ©en de mesures gĂ©ospatiales, la lave a dĂ©truit jusqu’ici 390 bâtiments et recouvert 180,1 hectares – soit 40 Ă©difices de plus en deux jours – sur l’Ă®le dont la principale activitĂ© Ă©conomique est la culture de bananes. La vitesse des coulĂ©es de lave qui ont dĂ©vastĂ© une partie de l’Ă®le ces derniers jours a nettement ralenti et les autoritĂ©s ne sont plus en mesure de prĂ©dire si et quand elles pourraient arriver dans l’ocĂ©an Atlantique. La rencontre entre la lave et la mer est redoutĂ©e en raison de l’Ă©mission de gaz toxiques qu’elle pourrait provoquer.

L’Ă©ruption du Cumbre Vieja n’a fait aucun blessĂ© ni victime mortelle, mais avait dĂ©jĂ  entraĂ®nĂ© l’Ă©vacuation d’environ 6.100 personnes, dont 400 touristes, avant ces nouvelles Ă©vacuations. Par ailleurs, le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez, en visite sur l’Ă®le depuis jeudi, a annoncĂ© que le gouvernement espagnol dĂ©clarerait l’Ă®le de La Palma «zone touchĂ©e par une catastrophe» naturelle mardi prochain en conseil des ministres. Cette mesure permettra de dĂ©bloquer l’octroi d’aides aux rĂ©sidents.

Le Figaro (avec AFP)