🦠️ Diarrhées et vomissements? Ce que l’on sait des symptômes du nouveau sous-variant BQ.1.1

🦠️ Diarrhées et vomissements? Ce que l’on sait des symptômes du nouveau sous-variant BQ.1.1

Contaminations, hospitalisations, décès: les principaux indicateurs du Covid-19 sont en hausse depuis plusieurs semaines. D’après plusieurs témoignages de médecins, le nouveau variant BQ.1.1 engendrerait davantage de troubles digestifs. Prudence toutefois, car le lien entre ces nouveaux symptômes recensés et ce cousin d’Omicron n’est encore qu’hypothétique.

“Intéressant de voir les chaines de modification de la structure du virus. Le nouveau variant BQ.1.1 (famille Omicron) entraîne d’autres symptômes (les “classiques” et diarrhées, vomissements, maux de ventre) qu’il faut appréhender pour les personnes plus à risque”, analyse le virologue Yves Coppieters sur Twitter.

Dans un tĂ©moignage livrĂ© Ă  L’Express, le prĂ©sident du syndicat de l’Union française pour une mĂ©decine libre (Ufml) et mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste JĂ©rĂ´me Marty affirmait: “En un après-midi, j’ai eu trois patients dans mon cabinet qui se sont plaints de maux de ventre avant de se rendre compte qu’ils Ă©taient positifs au Covid”.

Toutefois, il faut insister sur le caractère encore hypothĂ©tique du lien entre les nouveaux symptĂ´mes Ă©voquĂ©s et le sous-variant BQ.1.1. Si certains mĂ©decins, interrogĂ©s par Le Parisien, ont constatĂ© une hausse des symptĂ´mes tels que la diarrhĂ©e ou les nausĂ©es, cela n’a “aucune valeur scientifique” tiennent-ils Ă  prĂ©ciser. Et surtout, ce n’est pas forcĂ©ment liĂ© au nouveau sous-variant, toujours minoritaire.

Par ailleurs, le Covid a toujours pu entraîner des troubles digestifs, qui n’ont rien de “nouveau”. Bref, “il faut être très prudent et rien ne permet d’affirmer un switch des symptômes”, nuance encore Yannick Simonin, spécialiste des virus émergents.

Entre le 4 et le 10 octobre, il y a eu en moyenne 111,3 admissions à l’hôpital par jour pour cause de covid, soit une hausse de 18% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 1.548 personnes positives au coronavirus sont actuellement hospitalisées, dont 75 patients traités en soins intensifs, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi matin.

Le virologue Yves Coppieters (ULB) © BELGA

7sur7

error: Oups... contenu protégé ;)