đŸ‡ș🇩 Zelensky appelle le monde Ă  se prĂ©parer Ă  une possible attaque nuclĂ©aire russe

đŸ‡ș🇩 Zelensky appelle le monde Ă  se prĂ©parer Ă  une possible attaque nuclĂ©aire russe

Le prĂ©sident ukrainien Volodymyr Zelensky a appelĂ© samedi le monde Ă  « se prĂ©parer » pour l’Ă©ventuelle utilisation par la Russie de ses armes nuclĂ©aires, lors d’un entretien avec plusieurs mĂ©dias ukrainiens.

« Nous ne devrions pas attendre le moment oĂč la Russie dĂ©cidera d’utiliser ses armes nuclĂ©aires. Nous devons nous prĂ©parer pour cela », a-t-il dĂ©clarĂ© au cours de cette interview retransmise par six sites d’information ukrainiens, ainsi que par la prĂ©sidence ukrainienne sur Telegram.

“Parler, signer, sĂ©vir”

Il faut « des mĂ©dicaments (contre les radiations), des abris antiaĂ©riens », a-t-il affirmĂ©. « Il faut leur parler, signer des traitĂ©s, sĂ©vir Ă©conomiquement. (Les Russes) peuvent utiliser n’importe quelle arme, j’en suis convaincu. »
Vendredi, Volodymyr Zelensky avait dĂ©jĂ  jugĂ© que « le monde entier » devrait ĂȘtre « inquiet » du risque que le prĂ©sident russe Vladimir Poutine, acculĂ© par ses revers militaires en Ukraine, ait recours Ă  une arme nuclĂ©aire tactique.

« Pas seulement moi, je pense que le monde entier, tous les pays doivent ĂȘtre inquiets », avait-il dĂ©clarĂ© sur la chaĂźne amĂ©ricaine CNN. Il faisait Ă©cho aux dĂ©clarations en ce sens du patron du renseignement extĂ©rieur amĂ©ricain William Burns qui avait estimĂ© la veille qu’il ne fallait pas « prendre Ă  la lĂ©gĂšre » une telle menace. Â«Â Nous n’avons pas vraiment constatĂ© de signes concrets comme des dĂ©ploiements ou des mesures militaires qui pourraient aggraver nos inquiĂ©tudes », avait toutefois nuancĂ© le chef de la CIA. 

1.588 tĂȘtes nuclĂ©aires dĂ©ployĂ©es

AprĂšs le dĂ©but de l’invasion russe de l’Ukraine, le 24 fĂ©vrier, le Kremlin avait briĂšvement Ă©voquĂ© la mise en alerte de ses forces nuclĂ©aires. Moscou n’utilisera l’arme nuclĂ©aire en Ukraine qu’en cas de « menace existentielle » contre la Russie, avait ensuite dĂ©clarĂ© le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov sur CNN, sans autre prĂ©cision.

Selon le trĂšs respectĂ© Bulletin of the Atomic Scientists, la Russie est Ă©quipĂ©e de « 1.588 tĂȘtes nuclĂ©aires russes dĂ©ployĂ©es », dont 812 sur des missiles installĂ©s Ă  terre, 576 sur des sous-marins et 200 sur des bombardiers.

7sur7