🇺🇦 En Ukraine, la tension monte après l’annonce par Moscou de l’annexion de quatre régions

🇺🇦 En Ukraine, la tension monte après l’annonce par Moscou de l’annexion de quatre régions

Ce vendredi 30 septembre, le Kremlin prĂ©pare une grande cĂ©rĂ©monie Ă  Moscou, lors de laquelle Vladimir Poutine pourrait officialiser en grande pompe le rattachement Ă  la Russie des quatre rĂ©gions de l’est de l’Ukraine, Kherson, Zaporijjia, Donetsk et Louhansk, alors que l’inquiĂ©tude monte sur les consĂ©quences qu’impliquera cet acte d’annexion inĂ©dite de la part d’une grande puissance membre du Conseil de sĂ©curitĂ© des Nations unies. Ă€ Kiev, les responsables et l’opinion n’hĂ©sitent plus Ă  Ă©voquer le risque d’un recours Ă  l’arme nuclĂ©aire de la part de Moscou.

Le monde n’a peut-être jamais été aussi près de l’utilisation d’une arme nucléaire tactique pour régler un conflit, voilà l’opinion qui fait son chemin à Kiev alors que l’armée ukrainienne est en train d’infliger au Kremlin une nouvelle défaite cuisante, cette fois-ci dans le Donbass, à Lyman, où l’armée russe est quasi encerclée.

Le président Volodymyr Zelensky a convoqué pour ce vendredi un Conseil national de sécurité exceptionnel, lors duquel sera représenté l’état-major de l’armée, afin d’apporter une réponse à l’annexion des régions du sud-est de l’Ukraine.

La crainte de l’inimaginable

Selon des sources de renseignement, y sera également évoquée l’attitude à adopter par l’Ukraine et ses partenaires occidentaux en cas de frappe nucléaire tactique par la Russie.

DĂ©sormais, les responsables de Kiev n’hĂ©sitent plus Ă  aborder ce scĂ©nario, mais estiment qu’en aucun cas, il ne doit dĂ©tourner l’Ukraine de sa stratĂ©gie : rĂ©cupĂ©rer ses territoires occupĂ©s.

L’opinion commence aussi Ă  Ă©voquer tout doucement l’hypothèse nuclĂ©aire, les Ukrainiens discutent sur les rĂ©seaux sociaux de la manière de s’y prĂ©parer, mais en sourdine, avec un calme surprenant, comme si l’inimaginable ne s’exprimait pas par des mots.

 Ă€ son tour, le prĂ©sident amĂ©ricain Joe Biden s’oppose aux rĂ©sultats annoncĂ©s par Moscou

Les États-Unis ne reconnaitront jamais, jamais, jamais les revendications russes sur le territoire souverain de l’Ukraine. Ces soi-disant référendums étaient un simulacre, un simulacre absolu. Les résultats ont été fabriqués de toutes pièces à Moscou. La véritable volonté du peuple ukrainien est évidente jour après jour. Ils sacrifient leurs vies pour sauver leur peuple et maintenir l’indépendance de leur pays ainsi que pour défendre la liberté. L’attaque russe de l’Ukraine pour servir les ambitions impérialistes et de Poutine est une violation flagrante, flagrante, de la charte des Nations unies et les principes de base de souveraineté et d’intégrité territoriale.

Joe Biden

Les facteurs du succès des forces ukrainiennes

Premier conflit de haute intensitĂ© du XXIe siècle sur le sol europĂ©en, la guerre d’Ukraine est scrutĂ©e par tous les Ă©tats-majors. Après sept mois d’affrontement, les facteurs du succès des forces ukrainiennes sur le champ de bataille apparaissent dĂ©sormais clairement. Renseignement, dĂ©ni d’accès, concentration des feux et surtout une grande plasticitĂ© dans tous les secteurs du combat, ce sont les clĂ©s du succès de l’armĂ©e ukrainienne.

Les Russes se sont trompĂ©s d’ennemis, notent les stratèges français. Ils ont tirĂ© 3 000 missiles de prĂ©cisions, mais ne sont jamais parvenus Ă  fragmenter la dĂ©fense ukrainienne. Celle-ci a toujours opposĂ© des systèmes redondants très efficaces.

Premier point notable et qui n’avait pas Ă©tĂ© anticipĂ© avant cette guerre : l’usage massif des missiles sol air portatifs. Il a empĂŞchĂ© les Russes d’avoir la maĂ®trise du ciel. Un dĂ©ni d’accès, basse altitude, courte portĂ©e, en embuscade, indĂ©tectable. Avant cela, le dĂ©ni d’accès Ă©tait uniquement la haute altitude et les systèmes russes S400 ou patriot amĂ©ricains.

Le second bouleversement est venu de l’usage de l’artillerie longue portĂ©e : elle modifie la profondeur du champ de bataille qui dĂ©sormais s’Ă©tire sur des centaines de kilomètres. Les lances roquettes multiples Himars amĂ©ricains offrent de nouvelles frontières tactiques, reconnaissent avec envie des militaires français de haut rang.

Autre rĂ©volution, la Techno guĂ©rilla : les Ukrainiens convertissent avec succès les technologies civiles. L’usage des rĂ©seaux sociaux permet de dĂ©tecter des cibles, et les tĂ©lĂ©phones portables permettent de relier la ligne de front aux postes de commandement en full vidĂ©o, une nouvelle philosophie de la guerre.

RFI

error: Oups... contenu protégé ;)