đŸ‡·đŸ‡ș La Russie avertit Washington de «consĂ©quences» suite Ă  son aide militaire Ă  l’Ukraine

đŸ‡·đŸ‡ș La Russie avertit Washington de «consĂ©quences» suite Ă  son aide militaire Ă  l’Ukraine

La Russie a adressĂ© cette semaine aux États-Unis une plainte formelle avertissant le gouvernement amĂ©ricain de «consĂ©quences imprĂ©visibles» suite Ă  son aide militaire en forte hausse Ă  l’Ukraine, selon des informations de presse. 

Selon cette note diplomatique, Moscou avertit les États-Unis et l’OTAN contre l’envoi d’armes «plus sensibles» Ă  l’Ukraine, jugeant que de tels Ă©quipements militaires mettaient de l’«huile sur le feu» et pourraient provoquer des «consĂ©quences imprĂ©visibles», a rapportĂ© le Washington Post.

Cet avertissement a Ă©tĂ© fait alors que le prĂ©sident amĂ©ricain Joe Biden a promis une nouvelle aide militaire d’une valeur de 800 millions de dollars Ă  l’Ukraine, dont des hĂ©licoptĂšres et des vĂ©hicules blindĂ©s de transport de troupes.

«Ce que les Russes nous disent en privĂ© est prĂ©cisĂ©ment ce que nous disons au monde publiquement, que l’aide massive que nous fournissons Ă  nos partenaires ukrainiens fait la preuve de sa remarquable efficacité», a indiquĂ© un haut responsable amĂ©ricain, citĂ© par le Post.

Le dĂ©partement d’État s’est refusĂ© Ă  tout commentaire.

Selon le New York Times, cette note a Ă©tĂ© adressĂ©e selon la voie diplomatique normale et n’est pas signĂ©e d’un haut responsable russe.

CNN a indiquĂ© de son cĂŽtĂ©, citant une source proche du dossier, que cette plainte formelle pouvait signifier que Moscou se prĂ©pare Ă  adopter une attitude plus agressive Ă  l’encontre des États-Unis et de l’OTAN.

Joe Biden a donnĂ© son feu vert mercredi Ă  une nouvelle aide militaire massive Ă  l’Ukraine, avec des Ă©quipements plus lourds que ceux livrĂ©s jusqu’ici.

Ces nouvelles livraisons amĂ©ricaines comprendront certains des Ă©quipements «trĂšs efficaces que nous avons dĂ©jĂ  livrĂ©s» Ă  l’Ukraine, mais aussi «de nouvelles capacitĂ©s», dont notamment «des systĂšmes d’artillerie» et des «vĂ©hicules de transport de troupes blindĂ©s», a prĂ©cisĂ© l’exĂ©cutif amĂ©ricain.

Le Journal de Montréal