Réouverture de la BU : Les étudiants donnent 48 heures aux autorités

Réouverture de la BU : Les étudiants donnent 48 heures aux autorités

Malgré la crise sanitaire avec ses mesures coercitives, l’Université Cheikh Anta Diop est en train de ré-ouvrir ses portes de manière progressive. Tous les lieux de mobilisations ont été rouverts sans le Bibliothèque universitaire.

Une situation qui irrite les étudiants chercheurs de master 1 et 2 et les doctorants. Ils sont visiblement préoccupés parce qu’ils doivent faire une phase exploratoire pour leurs mémoires et rapports afin d’approfondir leurs recherches. Face à la presse hier devant la porte centrale de la Bibliothèque universitaire, ils ont tiré la sonnette d’alarme en donnant un ultimatum de 48 heures aux autorités pour réagir. Sans quoi, ils menacent de descendre dans la rue et bloquer l’avenue Cheikh Anta Diop. Président de la Commission pédagogique de l’amicale des étudiants de la Faculté des lettres et sciences humaines, Yamar Cissé fait savoir : «En nous privant de la Bibliothèque universitaire, on est en train de nous sacrifier avec des manquements dans nos recherches. Nous avons essayé de négocier avec les autorités mais c’est le protocole sanitaire qui a été soulevé comme argument». Il ajoute : «Nous ne voulons pas aller à cela parce que nous voulons montrer la nouvelle image de l’étudiant».

WalfNet

error: Oups... contenu protégé ;)