Manchester United s’apprête à recevoir une offre historique de 4 milliards d’euros !

Manchester United s’apprête à recevoir une offre historique de 4 milliards d’euros !

La famille Glazer a refusé une offre d’environ 3,5 milliards d’euros pour Manchester United. La famille royale saoudienne pourrait revenir avec une offre avoisinant les 4 milliards d’euros très rapidement.

Avram Glazer lors d'une rencontre de Manchester United en Ligue Europa
Avram Glazer lors d’une rencontre de Manchester United en Ligue Europa

Manchester United est un grand club. Ce n’est pas les résultats de ces dernières années qui vont venir contredire ce fait. Justement, comme c’est un club historique et aussi qui gagne beaucoup d’argent, il attise les convoitises. Dans ce football moderne, où les acquisitions de club se font de plus en plus nombreuses, tout s’achète et tout se vend, il convient simplement de mettre le prix. Et ce qu’on peut dire, c’est qu’il est compliqué d’estimer le prix des Red Devils.

Cela n’empêche pas les potentiels prétendants de faire des offres. Pour cette journée de dimanche, les tabloïds anglais nous apprennent que les dirigeants des pensionnaires d’Old Trafford ont refusé une troisième offre d’achat qui approche les trois milliards de livres (environ 3,5 milliards d’euros). Cette offre arrive d’Arabie Saoudite, de la famille royale précisément. La famille Glazer, propriétaire du club anglais depuis 2005, s’attend donc à une quatrième offre sous peu.

Kevin Glazer place ses pions

Les actuels actionnaires majoritaires du club ont toujours dit qu’ils n’étaient pas intéressés par la vente du club, mais cela pourrait bien changer. « Si le prix actuel de l’action de United vaut 2,64 milliards de dollars, il faudrait alors payer au moins 4 milliards de dollars pour racheter le club aux Glazers », a lâché un expert financier dans les colonnes du Mirror en ce dimanche. Une offre qui pourrait arriver incessamment sous peu.

Récemment, Kevin Glazer, l’un des hommes forts de la fratrie, a placé ses 13% de parts, valant environ 270 millions de livres, a la bourse de New York, suggère qu’un changement de mentalité des décideurs pourrait arriver. C’est à ce moment-là que le prince héritier Mohammed Bin Salman, fait son entrée en jeu, lui qui, visiblement, souhaite toujours s’offrir le club, en crise sur le terrain en ce moment. En attendant, les Red Devils affrontent Liverpool en ce dimanche après-midi (rencontre à suivre sur notre live commenté).

Source : Footmercato

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE !