🇺🇲 Britney SPEARS aurait été traquée par son père via son téléphone

🇺🇲 Britney SPEARS aurait été traquée par son père via son téléphone

D’après «Controlling Britney Spears», le nouveau documentaire du New York Times diffusé ce vendredi 24 septembre sur la chaîne américaine FX, Britney Spears aurait été suivie et surveillée à travers ses appels téléphoniques écoutés par son père, Jamie Spears.

C’est un ancien agent de l’équipe de gardes du corps qui entourait la pop star, qui tĂ©moigne dans ce documentaire. Ă€ l’époque, Alex Vlasov faisait partie de la sociĂ©tĂ© de sĂ©curitĂ© Black Box Security et affirme qu’on lui avait demandĂ© d’équiper le tĂ©lĂ©phone de Britney Spears d’un accord parental.

On apprend dans l’article du New York Times, que tous les mails et les messages de cette dernière auraient Ă©tĂ© captĂ©s par son père, sans oublier sa chambre qui Ă©tait mise sur Ă©coute Ă  l’aide d’un appareil qui collecte les conversations.closevolume_off

«Britney voulait acheter un iPhone et c’était un gros problème. Tout le monde était inquiet. Toutes ses relations intimes étaient contrôlées, elle ne pouvait pas accueillir quelqu’un dans sa maison sans que trois personnes le sachent», explique l’ancien agent de sécurité de la starlette. En effet, la star de 39 ans était surveillée constamment par deux autres personnes en plus de son père, et notamment le supérieur d’Alex Vlasov.

Il affirme ainsi que «son patron Edan Yemini l’avait approché en lui demandant si une application de surveillance pour iPhone existait». Face à ces questions intrusives, Alex Vlasov raconte s’être senti «préoccupé par la légalité de cette situation».

Mais d’après le fondateur de la société de sécurité, et comme l’a souligné aussi l’avocat de Monsieur Spears, «le tribunal était au courant de cette procédure qu’il justifiait par la sécurité de Britney Spears».

«La raison de leur surveillance était la recherche d’une mauvaise influence, la recherche d’activité illégales potentielles qui aurait pu se produire, mais ils surveillaient également les conversations avec ses amis, avec sa mère et avec son ancien avocat, Sam Ingham», témoigne également Alex Vlasov.

LA QUESTION DU CONSENTEMENT

Avec ce documentaire, les réalisatrices Samantha Stark et Liz Day rappellent que sans le consentement de Britney Spears, les faits présentés peuvent constituer une violation de la loi en Californie.

De plus, l’avocat actuel de la chanteuse, Mathew S. Rosengart, a fait savoir que «toute interception ou surveillance illégale des communications de Britney Spears, en particulier les communications entre l’avocat et la cliente, représenteraient une honteuse violation de son droit à la vie privée et un exemple frappant de la privation de ses libertés».

Sous la tutelle de son père depuis 2008, Britney Spears tente ces derniers mois de s’en dĂ©faire. Après avoir obtenu la possibilitĂ© de choisir elle-mĂŞme son avocat, une première victoire pour la fiancĂ©e de Sam Asghari, Jamie Spears a rĂ©cemment fait le choix d’abandonner son rĂ´le de tuteur. Un retrait qui devra passer devant le juge lors d’une prochaine audience, le 29 septembre prochain.

CNEWS