🇲🇱 Mali: l’armée française annonce avoir tué une femme dans la région de Gossi

🇲🇱 Mali: l’armée française annonce avoir tué une femme dans la région de Gossi

Selon l’Ă©tat-major de l’armĂ©e française, cette personne accompagnĂ©e d’un second individu avait pris la fuite dans une zone boisĂ©e oĂą des Ă©lĂ©ments d’un groupe armĂ© avaient Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s. Il n’a pas Ă©tĂ© possible d’identifier la victime ni de savoir si elle appartenait Ă  un groupe terroriste.

Les faits se sont dĂ©roulĂ©s au sud de la route nationale 16, Ă  l’est de Gossi, lundi 18 octobre 2021. Lors d’une mission de reconnaissance dans une zone boisĂ©e, oĂą la prĂ©sence de groupes armĂ©s terroristes est avĂ©rĂ©e, un peloton de Barkhane qui accompagnait une unitĂ© malienne a dĂ©tectĂ© deux individus Ă  moto.

Ă€ la vue des soldats, indique l’état-major des armĂ©es, les deux suspects ont abandonnĂ© l’engin et ont pris la fuite. Un fusil d’assaut, des munitions, un sac militaire sont alors dĂ©couverts près du vĂ©hicule.

L’état-major ajoute qu’à quatre reprises, les soldats français ont procĂ©dĂ© Ă  des tirs de sommation, jusqu’Ă  ce que l’un des deux individus soit dans leur ligne de mire. Ce dernier s’est alors vivement retournĂ© provoquant un tir de neutralisation.

La personne dĂ©cĂ©dĂ©e est une femme, cela ne s’Ă©tait jamais produit. Les habitants du village le plus proche ont donc Ă©tĂ© appelĂ©s pour tenter de prĂ©ciser son identitĂ©, sans succès. La force Barkhane a initiĂ© une enquĂŞte et, fait notable, l’état-major a rendu l’information publique, dans le but, souligne-t-on Ă  Paris, de couper court Ă  toute forme de dĂ©sinformation.

RFI