🇧🇫 Au Burkina Faso, l’armĂ©e annonce avoir tuĂ© au moins 50 terroristes

🇧🇫 Au Burkina Faso, l’armĂ©e annonce avoir tuĂ© au moins 50 terroristes

Ce bilan a été rendu public, lundi 9 mai 2022, par l’armée burkinabè. Il s’agit de deux opérations conduites dans deux régions différentes du pays.

Une première opĂ©ration de l’armĂ©e s’est produite dans le Nord-Ouest, plus prĂ©cisĂ©ment dans la boucle du Mouhoun. Une embuscade aurait Ă©tĂ© tendue par une dizaine de personnes et l’unitĂ© Garsi (Groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention) de Barani a, selon l’Ă©tat-major de l’armĂ©e, « vigoureusement rĂ©agi Â».

L’armĂ©e prĂ©cise que cette unitĂ© a « mis les assaillants en dĂ©route, neutralisant au moins 40 terroristes Â». Du matĂ©riel de combat a Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ© Ă  la suite d’un ratissage.

Attaques fréquentes

La seconde opĂ©ration s’est dĂ©roulĂ©e dans la province du Poni, Ă  la frontière avec le Ghana et la CĂ´te d’Ivoire. Cette fois, c’est une unitĂ© du 22e rĂ©giment d’infanterie du commando de Gaoua qui Ă©tait Ă  la manĹ“uvre, Ă©paulĂ©e par les Volontaires pour la dĂ©fense de la patrie. L’armĂ©e indique que dix prĂ©sumĂ©s terroristes ont Ă©tĂ© « neutralisĂ©s Â» et que des armes ont Ă©tĂ© saisies lors de cette opĂ©ration.

La sĂ©curitĂ© est un aspect important pour le prĂ©sident de la transition : les attaques sont frĂ©quentes ces derniers jours. Samedi, dix supplĂ©tifs de l’armĂ©e et deux civils ont Ă©tĂ© tuĂ©s dans une embuscade tendue par des prĂ©sumĂ©s jihadistes dans le Nord.

RFI

error: Oups... contenu protégé ;)