Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au Covid-19

Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au Covid-19

Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au Covid-19, a annoncé l’Elysée jeudi 17 décembre. Le président de la République va s’isoler pendant sept jours.

Après le diagnostic établi par « des tests RT-PCR réalisés dès l’apparition de premiers symptômes », le chef de l’Etat « s’isolera pendant sept jours », mais « continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance », ajoute la présidence dans un communiqué. Brigitte Macron, cas contact mais qui « ne présente aucun symptôme », s’est elle aussi placée en isolement. Elle était négative au Covid-19 mardi 15 décembre, selon les résultats d’un test avant une visite dans un service pédiatrique de l’hôpital Saint-Louis à Paris.

Test négatif pour Jean Castex, qui reste en isolement

Le premier ministre, Jean Castex, « considéré comme cas contact » de M. Macron, s’est « placé à l’isolement, bien qu’il ne présente aucun symptôme de la maladie », a annoncé jeudi Matignon, et ne se rendra donc pas au Sénat. Un test PCR a été réalisé jeudi matin et s’est révélé négatif. Le premier ministre doit cependant rester en isolement pendant sept jours après le dernier contact avec Emmanuel Macron, conformément au protocole sanitaire.

« Son agenda va être adapté de manière à ce qu’il puisse travailler en distanciel pendant les sept prochains jours », a expliqué Matignon. Le chef du gouvernement a donc renoncé à présenter au Sénat le plan de stratégie vaccinale jeudi matin – c’est le ministre de la santé, Olivier Véran, qui a prononcé le discours à sa place. Il a dit avoir une « pensée particulière » pour le président de la République.

Le conseil des ministres en visioconférence

Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, est également considéré comme cas contact et s’est lui aussi placé en isolement. Certains présidents de groupes politiques, comme Valérie Rabault (PS) ou Olivier Becht (Agir ensemble), qui comme le président de l’Assemblée nationale, ont déjeuné mardi avec le chef de l’Etat, ont annulé leurs rendez-vous ou se sont isolés, ont fait savoir des sources parlementaires. Le secrétaire général de l’Elysee, Alexis Kohler, est également cas contact de M. Macron et doit lui aussi s’isoler, a fait savoir l’Elysee.

Les ministres ayant participé au conseil de défense ou au conseil des ministres en personne « ne sont pas considérés comme cas contacts, car ils portaient des masques et se trouvaient à distance », selon un conseiller de l’exécutif. Le dernier conseil des ministres de l’année, prévu lundi 21 décembre, se déroulera en visioconférence.

Le chef du gouvernement espagnol cas contact de Macron

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, qui a rencontré M. Macron lundi à Paris, a fait savoir jeudi qu’il se mettait en quarantaine jusqu’au 24 décembre à la suite de l’annonce du test Covid-19 positif du président français. Les deux hommes se sont vus à l’occasion du 60e anniversaire de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, lui aussi touché par le coronavirus en avril, a souhaité jeudi un prompt rétablissement à Emmanuel Macron dans un message en français sur Twitter :

Par lemonde.fr avec AFP et Reuters

error: Oups... contenu protégé ;)