L’opposant russe Andrei Pivovarov arrêté à l’aéroport de Saint-Petersbourg

L’opposant russe Andrei Pivovarov arrêté à l’aéroport de Saint-Petersbourg

Plusieurs militants d’opposition ont été visés ce mardi 1er juin par des perquisitions à leurs domiciles. Un membre d’une organisation dans le collimateur des autorités a été arrêté alors qu’il se trouvait dans un avion en partance pour la Pologne.

Andreï Pivovarov est l’ancien direteur de l’organisation Open Russia qui s’était auto-dissoute le mois dernier pour échapper à d’éventuelles poursuites judiciaires. La mesure n’aura pas suffi à lui épargner ces poursuites, puisque l’opposant a été arrêté le 31 mai alors qu’il se trouvait dans un avion, en partance pour Varsovie.

Des policiers sont montés à bord de l’appareil qui s’apprêtait à décoller de l’aéroport Poulkovo à Saint-Pétersbourg, et ont emmené, menotté, l’ancien responsable de l’organisation fondée par l’oligarque en exil Mikhaïl Khodorkosvksi.

Selon son entourage, Andreï Pivovarov a été transféré dans le sud de la Russie où il sera poursuivi pour « collaboration à une organisation indésirable », une accusation qui peut lui valoir jusqu’à six années de prison. Cette arrestation sera sans nulle doute interprétée dans les milieux de l’opposition à Vladimir Poutine, comme une nouvelle marque de durcissement du régime.

Ce mardi matin, les domiciles de plusieurs opposants ont été perquisitionnés. Sont visés deux anciens députés Dmitri Goudkov et son père Guennadi, ainsi que leurs collaborateurs.

RFI

Commenter

Voulez-vous rester informé(e) en activant les notifications ?    Oui Non merci