Accusation de complot : Les questions de Sonko à Macky Sall !

Accusation de complot : Les questions de Sonko à Macky Sall !

Après la sortie du chef de l’Etat, Macky Sall, sur les ondes de Rfi, niant tout complot dans l’affaire Ousmane Sonko, le leader de Pastef a sorti un communiqué pour lui apporter la réplique. Il lui pose un certains nombre de questions qui, selon lui, est la preuve qu’il existe bel et bien un complote contre lui.

«Macky Sall et son complot ! COMPLOT ! Ça y est, le mot est lâché, et de la bouche de son principal instigateur : Macky Sall lui-même. 

Que peut-il dire d’autre lorsque que le Procès-verbal d’enquête de la gendarmerie, étayé par les témoignages et le rapport médical, après avoir écarté toute preuve d’un présumé viol, donne des pistes claires d’un sombre complot politique, maladroitement ourdi ? 

Que peut-il dire d’autre lorsque sa vaste campagne de désinformation et de terreur n’a pas permis de convaincre l’opinion du mensonge et donner légitimité à son projet de liquidation ?

 Que peut-il dire d’autre lorsque, dans un procès-verbal d’enquête de gendarmerie portant sur une affaire fomentée contre son ennemi (pardon “adversaire“), il est clairement mentionné l’implication d’un responsable de sa coalition BBY ? », s’interroge Ousmane Sonko. 

Selon lui, «la simple mention de l’acronyme BBY suffit au classement de ce dossier grossier et au déclenchement d’une procédure en destitution contre lui, comme ce fut le cas pour le Président Nixon avec l’affaire “Watergate“ ». 

«Que peut-il dire d’autre lorsque son procureur a interrompu l’enquête dès lors que celle-ci s’acheminait vers la piste et la convocation probable dudit responsable de BBY, d’un médecin et d’un avocat cités dans l’affaire ?

 Que peut-il dire d’autre lorsque l’État, dans une affaire supposée privée, kidnappe et isole la présumée victime, à l’insu même de son père et de sa famille qui sont sans nouvelle d’elle depuis le déclenchement de cette mascarade ? », poursuit-il. 

Il conclut en donnant rendez-vous aux Sénégalais dans les prochaines heures pour une importante déclaration. 

Par iGFM

Voulez-vous rester informé(e) en activant les notifications ?    Oui Non merci