⚽️ La France éteint le Danemark, Mbappé envoie les Bleus en huitièmes de finale (2-1)

⚽️ La France éteint le Danemark, Mbappé envoie les Bleus en huitièmes de finale (2-1)

Les champions du monde en titre sont les premiers qualifiés pour les huitièmes de finale du Mondial 2022! Au terme d’une très belle passe d’armes, la France a dominé le Danemark grâce à un doublé de Kylian Mbappé (2-1). Les Bleus sont donc assurés de disputer le tour suivant, les Danois, eux, devront battre l’Australie pour s’éviter la désillusion d’une élimination dès le premier tour…

L’équipe de France de football est la première qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. Les tenants du titre pouvaient valider leur place pour le second tour dès ce 26 novembre à Doha en cas de victoire face au Danemark. Ce qu’ils ont fait malgré des temps faibles coupables en seconde période.

Cartons rouges oubliés ?

Trois changements chez les Bleus par rapport à la victoire 4-1 face à l’Australie : Théo Fernandez, brillant face aux Australiens, est titulaire sur le flanc gauche à la place de son frère Lucas, forfait pour le reste du tournoi sur blessure ; sur la droite, Benjamin Pavard cède son poste à Jules Koundé ; enfin, Raphaël Varane, dont la convalescence a duré plus longtemps que prévu, est dans l’axe de la défense, Ibrahima Konaté retrouvant le banc de touche.

Cette fois, pas de mauvaise surprise en début de rencontre pour les Français, contrairement à celui contre les Australiens. Ceux-ci dominent nettement les débats avec douze tirs mais dont deux seulement sont cadrés : sur un coup de tête du milieu de terrain André Rabiot (21e) et sur un tir depuis un angle fermé signé Antoine Griezmann (33e).

L’attaquant reconverti milieu relayeur est d’ailleurs épatant, que ce soit à la récupération et dans l’orientation du jeu. Il écœure ainsi des Danois qui doivent se contenter d’une contre-attaque gâchée par un tir pas cadré d’Andreas Cornelius (36e) et d’une frappe lointaine de Christian Eriksen encore moins précise (45e).

A noter que deux cartons rouges auraient pu être distribués en première période : un contre Andreas Christensen qui a stoppé une course de Mbappé vers le but (20e) et l’autre contre Jules Koundé qui a mis une grosse semelle à Victor Nelsson (43e). Tous deux s’en sortent avec un jaune.

Absences coupables

En seconde période, le sélectionneur Didier Deschamps a de quoi être mécontent. La constance de son équipe a disparu etelle enchaîne les occasions manquées : Mbappé, notamment, bute sur le gardien Kasper Schmeichel (56e). En revanche, l’attaquant ne laisse aucune chance au portier adverse à la 61e minute. Sur une contre-attaque, Lucas Hernandez et lui combinent deux fois pour permettre au joueur du Paris Saint-Germain d’ouvrir le score. Son tir est légèrement dévié par Andreas Christensen : 1-0.

Un Christensen qui se rattrape toutefois à la 67e minute. Sur un corner prolongé par Joachim Andersen, le défenseur central place en effet un coup de tête : 1-1. Les Danois s’enhardissent et Jesper Lindstrom force le capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris a un arrêt-reflexe. Celui-ci voit ensuite une reprise de Martin Braithwaite raser sa cage (81e).

Le Danemark a eu l’occasion de tuer le match. Mbappé a la sienne à la 86e minute : sur un centre travaillé de Griezmann, le numéro 10 tricolore signe un doublé (2-1).

Les champions du monde seront au rendez-vous, dans une semaine, pour la suite de la compétition. D’ici là, ils tenteront de s’assurer la première place du groupe D face à la Tunisie, le 30 novembre.

Avec RFI & 7sur7

error: Oups... contenu protégé ;)